Convaincre 5 minutes

Actualités

7 trucs pour assurer un speech de 5 minutes

Au quotidien, nous sommes souvent obligés de convaincre nos interlocuteurs en très
peu de temps. Alors que faire quand on ne nous donne pas de micro devant une
assemblée, mais qu’on doit retenir l’attention d’un petit groupe de personnes, en
réunion ou sur le stand d’un salon ?

1. Faites des choix

Au lieu d’essayer de tout dire en très peu de temps, choisissez les 3 points-clés de votre
argumentaire, et tenez-vous y.

2. Entraînez-vous

Même si vous connaissez votre sujet à fond, il y a des chances pour que vos idées
s’embrouillent avec le stress. Répétez devant une personne bienveillante. Son regard
extérieur vous sera précieux.

3. Gérez votre temps

Pour ne pas paniquer par peur de manquer de temps, entraînez-vous à faire un discours
légèrement plus court
que ce qui est prévu. Cela laissera du temps pour des questions ou
un approfondissement le moment venu.

4. Structurez votre discours

Si vous disposez de 5 minutes, comptez 1 minute pour annoncer votre propos, 1 minute pour
chacun de vos 3 points, et 1 minute pour conclure ou prévoir de la marge. N’hésitez pas à
énoncer votre plan « C’était donc le premier point, passons au second… ».

5. Montrez au lieu d’expliquer

Si vous disposez de peu de temps, n’hésitez pas à apporter un objet à montrer à votre
public. Quelques photos, un souvenir… Cela attirera l’attention des gens, et vous
permettra d’attaquer votre discours depuis un nouvel angle. Par exemple : « Ceci est la
tasse que j’ai reçue quand je venais d’être embauché dans cette entreprise ». Cela peut
sembler un peu niais mais vous constaterez que cela marche vraiment !
Pensez simplement à utiliser votre objet au début de votre présentation, sinon vos
interlocuteurs vont passer leur temps à se demander pourquoi vous l’avez apporté au
lieu de vous écouter !

6. Parlez avec votre coeur

Sans aller dans le pathos, dévoiler vos sentiments vous permettra d’établir une connexion
sincère avec votre auditoire. N’ayez pas peur de laisser voir que vous êtes touché, par le son
de votre voix ou les mots que vous choisissez, surtout en situation de crise. Quelques
phrases simples peuvent faire la différence, comme par exemple : « Je ne sais pas encore
comment nous allons nous en sortir, mais je peux vous assurer qu’on va trouver une solution
tous ensemble ».

7. Faites-vous entendre

Cela peut sembler trivial, mais souvenez-vous de tous les discours dont vous avez décroché
car la personne ne parlait pas assez fort, ou son micro grésillait. Assurez-vous que la
technique fonctionne et projetez votre voix pour atteindre la personne la plus éloignée de
vous.

Laisser un commentaire

Découvrez aussi nos autres articles

corporate
sarahG

Les bases de la communication institutionnelle

On parle souvent de communication institutionnelle, mais que recouvre-t-elleexactement ? Comment une stratégie de communication doit-elle être utilisée pouraméliorer l’image publique de son entreprise ? Nous vous

Lire plus »
corporate
sarahG

Top des campagnes institutionnelles 2016

La notion de communication institutionnelle évoque souvent des contenus rébarbatifs et peuinnovants. Voici deux exemples qui vont vous prouver que l’on peut promouvoir une organisationauprès

Lire plus »
Fermer le menu